L’extension des zones bleues existantes

Elle n’est pas envisageable car elle nécessiterait une surveillance par des agents de police municipale (ce service ne peut légalement être délégué à une société privée- à la différence de la surveillance des zones de stationnement payant-) et de nombreux recrutements devraient être envisagés. D’autre part, les missions de la police municipale sont très larges en termes de sécurité, notamment du fait du plan vigipirate renforcé, en complément de celles de la police nationale.